Pour notre culture personnelle je vous mets la petite histoire du Maroille ^^ et ensuite ma petite recette que j'ai faite

url

Le maroilles ou marolles est un fromage français fabriqué en Avesnois, dans les départements du Nord et de l'Aisne. Il tient son nom du village de Maroilles d'où il est originaire et où existait jadis une importante abbaye dans laquelle les premiers fromages furent affinés.

Histoire

Le Maroilles dérive d'un fromage fabriqué au VIIe siècle par les moines de l'abbaye de Maroilles, le craquegnon.

En 960, sur demande d'Enguerrand, l'évêque de Cambrai, le fromage fut affiné plus longuement, et prit bientôt le nom de Maroilles. Il était un des produits dû par les paysans au titre de la dîme.

Production

La production était de 2 018 tonnes en 1998 (-9,59 % depuis 1996) dont 6 % en fermier.

La vache emblématique de ce fromage se nommait la Maroillaise, cette race était la plus adaptée au pays herbager qu'est la Thiérache et donnait au lait une grande valeur fromagère grâce à son taux protéique et son taux de matière grasse, elle a disparu entre les 2 guerres et était issue de la race Picarde et la rouge flamande qui l'a aujourd'hui remplacée.

Fabrication

Le maroilles est fabriqué avec du lait emprésuré. Aussitôt démoulé, il est salé, puis placé en hâloir où il se couvre d'une légère moisissure bleue. Il est ensuite débleui par brossages puis mis dans des caves aux caractéristiques naturelles.

Le maroilles a une odeur caractéristique et une saveur corsée de terroir. Sa masse moyenne est de 700 grammes, avec un affinage optimal de cinq à sept semaines.

Dégustation

Sa période de dégustation optimale s'étale de mai à août après un affinage de huit à dix semaines, mais il est aussi excellent de mars à décembre. Lors de l'affinage, il se colore d'une robe orangée, plus ou moins foncée, lisse et brillante. Il peut se consommer cuit en tarte au maroilles ou en goyère (tarte salée à servir en entrée chaude), accompagner le petit déjeuner avec du pain (pratique du Nord de la France) ou participer à la fin du repas sur un plateau de fromages.

Pour Pierre Casamayor, le maroilles peut se marier avec un vin de Champagne, mais le vin y perdra en finesse. Une eau de vie affinée (marc de Bourgogne ou de Champagne) ou un vin blanc très aromatique (gewurztraminer vendange tardive par exemple) peut aussi faire l'affaire. En revanche, les vins rouges légers sont cassés par les arômes forts du fromage. Un vin plus structuré peut aussi en pâtir, prenant un goût métallique.

Pour jouer la carte locale, une bière brune du nord peut réserver de bonnes surprises.

Source

 

Voilà on se couchera moins bête ce soir hihihi !!!!